Attention aux images avec des droits d’auteurs !

Dans la communication, que l’on soit Chef de projet, Journaliste, Blogueur, Graphiste ou Communicant, on est souvent confronté à un besoin de photos ou d’images. on peut supposer que ce soit, pour Illustrer un site ou un article, mettre en page une plaquette ou un document, imager une newsletter… Et comme nous ne sommes pas tous photographes dans l’âme et que les clichés à notre disposition ne sont pas toujours adéquats, il est important de pouvoir trouver des photos ou images libres de droits.

Besoin d’une image > Schéma de pensées classique en 3 étapes :

1/ PREMIÈREMENT, vous cherchez des images dans des moteurs de recherche comme Google Image, Yahoo image (ect.) ?

 

2/ Puis en SECOND TEMPS, vous vous demandez (à moitié, soyez honnête), si vous pouvez prendre comme cela, toutes les images trouvées dans les moteurs de recherche  ?

 

3/ Bien qu’elles se comptent par milliards sur la toile.. En DERNIER LIEU, vous finissez par vous dire : Pourquoi se gêner ?

 

ERREUR : CES IMAGES SONT POUR LA PLUPART SOUMIS À DES DROITS D’AUTEURS ! Même si vous pouvez par le biais de votre clic droit de sous enregistrer directement ces images. Il n’en demeure pas moins que la loi l’interdit formellement.

 

Il est vrai que derrière chaque image il y a un photographe, un graphiste qui a le statut d’auteur : c’est ce que l’on appelle le Copyright (common law) et le Droit de la propriété intellectuelle.

 

 

Article L111-1 (code la propriété intellectuelle)
" L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial "

Article L335-2 (code la propriété intellectuelle)
"Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur :
Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits".

> Comment savoir si une image est soumise à des droits d’auteur ?

Regardez le contexte de l’image que le moteur de recherche. Celui-ci vous indique et souvent vous trouverez des indices sur l’auteur et la protection de cette image. Dites vous bien que si on paye des photographes et des banques de photo en ligne ce n’est pas pour rien.

Google Image permet de déterminer si une image est protégée par des droits d’auteur. L’algorithme reconnaît l’image et recommande la source. Peut-être qu’elle appartient à une banque d’image gratuites et vous avez déjà la confirmation de sa nature libre. Pour optimiser vos résultats, vous pouvez toutefois accéder aux paramètres et cliquer sur la « Recherche avancée » de Google.

Pour être sûr d’utiliser une photo sans aller contre les droits d’un propriétaire potentiel, je vous suggère d’envoyer un e-mail d’abord. A moins que l’image ne soit sur l’un des sites que vous trouvez dans le paragraphe suivant.

> Comment trouver des images sans copyright ?

Shutterstock : première banque d’images en ligne. Ici, la personne ayant responsable de la déco de ce café, n’a pas pris la peine de payer l’image. De ce faite pour quand même l’avoir, il ont dû garder le copyright © »shutterstock »… comique n’est-ce pas ?

 

La solution ultime pour trouver des images à utiliser librement : vous devez les acheter. Il y a une bonne quantité de sites de banque d’image, où on peut  les achetées à des prix abordables. Surtout si vous décidez d’en acheter beaucoup.

Personnellement, pour avoir ces fameuses photos non protégées, j’utilise 3 grandes banques d’archives d’images :

Shutterstock

Fotolia

getty Images

123 RF

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *